CULTURE // LIFESTYLE // SPORT // KESKONFÈ // BUZZINESS // BUZZVISIO

Buzzmag 29

Buzzistwa #13 La Martinique sous la monarchie de juillet (1830-1848)

Drôle de nom pour une période qui ne s’étend pas durant le mois de juillet mais sur 18 années !

La Monarchie de Juillet est instaurée le 9 août 1830 après les émeutes dites des « Trois Glorieuses ». La maison d’Orléans (branche cadette des Bourbons), accède alors au pouvoir avec comme tête de pont, Louis-Philippe Ier d’Orléans (qui renverse le dernier héritier Bourbon, Charles X). Ce bouleversement politique écarte les ultras conservateurs liés aux colons et créé de nouvelles conditions pour une évolution de la politique coloniale aux Antilles et pour la mise en place de ces réformes.

En effet, cette politique issue, d’une monarchie d’une nouvelle ère, est très réformatrice dans le domaine colonial car elle estime que les réformes doivent être progressives, mesurées et menées sans précipitations. De ce fait, au lendemain de sa proclamation, elle ne remet pas en cause l’esclavage mais elle est disposée à donner quelques satisfactions aux hommes de couleur – sans bousculer les choses…

Cependant, cette période est touchée de plein fouet par la Révolution industrielle qui transforme considérablement l’économie de la France et se répercute sur ses colonies. Ainsi, le monopole du sucre colonial se fissure et entraine une concurrence croissante entre le sucre de betterave et celui de la canne. De ce fait, les Antilles perdent de leur intérêt économique et stratégique dans le nouveau contexte international et dans la politique coloniale de la France. S’ajoute, la montée en puissance du mouvement abolitionniste en France, accentué par l’abolition de l’esclavage dans les colonies anglaises.

Quant en Martinique, tout cette ébullition se traduit par la multiplication et l’intensification des révoltes d’esclaves qui se solderont par un triomphe, le 23 mai 1848, entre 14 heures et 15 heures: la proclamation de l’abolition de l’esclavage.

A savoir, la Monarchie de Juillet, régime politique débuté en 1830, s’achève, bien avant, avec l’abdication de Louis-Philippe Ier, le 24 février 1848.

Par Melody Moutamalle de Limièkilti

Sources de l’image : COURT Joseph-Désiré (1797 – 1865) – © Photo RMN-Grand Palais – D. Arnaudet / J. Schormans

https://histoire-image.org/fr/etudes/avenement-monarchie-juillet

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.