CULTURE // LIFESTYLE // SPORT // KESKONFÈ // BUZZNESS // BUZZVISIO

Buzzmag 29

Buzzistwa #6 La fusillade du diamant (1925)

En Martinique règne, durant les années 1924 à 1926, une atmosphère très intense avec des phénomènes de fraude électorale, d’interventions brutales du nouveau gouverneur de l’île, Henri Richard – notamment dans les élections de ses partisans – et le déplacement et les sanctions contre les fonctionnaires non partisans à sa politique.

C’est dans ce temps de terreur que les élections municipales de mai 1925, au Diamant, se finit en bain de sang.

En effet, l’étranglement du Suffrage universel martiniquais ne pouvait conduire qu’à ce genre de grande violence car il ne restait que cette forme d’oppression agressive, à la puissance coloniale, pour mettre ses hommes à la tête des pouvoirs municipaux locaux.

12 morts en seul jour ! Ce drame historique laissera même une expression : « faire des élections à la Richard », selon l’historien Armand Nicolas.

Le même jour, on déplore également un évènement dramatique à Ducos : l’assassinat de Louis Des Etages, maire de Rivière-Salée et Charles Zizine, conseiller municipal. Ceux-ci étaient venus limiter la fraude dans les l’élection ducosaise et ils ont été abattus par les forces de l’ordre qui avaient occupé la mairie, dès l’ouverture du scrutin.

Ces deux épisodes tragiques font partie des instants sombres et malheureux de l’Histoire de notre Martinique.

Par Melody Moutamalle de Limièkilti

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34418558f

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.