CULTURE // LIFESTYLE // SPORT // KESKONFÈ // BUZZINESS // BUZZVISIO

Buzzistwa #24 La « Mésoamérique » ou l’Amérique amérindienne

Terme apparu au XXe siècle, plus précisément en 1943, la Mésoamérique est définie par le philosophe allemand, Paul Kirchnoff (1900-1972), comme: « une aire culturelle qui s’étend des plateaux centraux du nord du Mexique jusqu’au Costa Rica actuel et qui présente des caractéristiques communes : l’usage du cacao comme boisson, la culture de l’agave, la construction de pyramides, un système d’écriture et un calendrier (solaire et rituel) perfectionné, etc ».

Il est vrai que cette aire culturelle est souvent assimilée à deux grands peuples : les Mayas et les Aztèques étant de grandes civilisations amérindiennes. Néanmoins, à l’intérieur de l’aire mésoaméricaine, il existait une multitude d’autres peuples qui ont donné naissance à des civilisations originales. Ces peuples (Toltèques de Tula, Mixtèques ou Zapotèques de Oaxaca, Tarasques du Michoacán, etc.) ont cohabité et se sont influencés mutuellement.

D’ailleurs, pendant plus d’un siècle, du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, les archéologues ont considéré la civilisation maya comme la première et la plus ancienne des civilisations mésoaméricaines. Il faut attendre 1955 pour que des spécialistes, grâce à l’usage nouveau de la datation au carbone 14, remettent en cause cette certitude et identifient certaines pièces, découvertes de longue date dans la région du Golfe du Mexique, comme bien antérieures à la civilisation maya, entre 1200 et 900 avant J.-C. Il

Ces découvertes confirment alors l’existence de véritables centres cérémoniels et urbains planifiés avec des pyramides, des systèmes perfectionnés d’adduction d’eau, des terrains de jeu de balle… soit les principales caractéristiques des villes mésoaméricaines que l’on retrouve de Teotihuacan (IIe-VIIe siècles) à Tenochtitlan (XIVe-XVIe siècles).

Ces traces du passé amérindien révèlent que ce sont les Olmèques, apparus dès 1600 av. J.-C. qui représentent une sorte de civilisation mère dans toutes celles qui les ont succédé, dont celles des célèbres Mayas ou encore des Aztèques.

Malheureusement, on sait très peu de choses d’eux. Mais, on suppose que les Olmèques sont les inventeurs du calendrier et de l’écriture.

Par Melody Moutamalle de Limièkilti

Source de l’image :https://www.geo.fr/histoire/mayas-tolteques-azteques-qui-etaient-les-peuples-de-la-meso-amerique-193080