Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

SEMAINE DE RENCONTRE CINÉMA « DIASPORAMA » PAR CINEMAWON

juin 4 @ 15 h 00 min - 20 h 00 min

DIASPORAMA est une semaine de rencontres ; des rencontres entre des publics et des films, entre des publics et des cinéastes et entre des cinéastes eux-mêmes. Les cinématographies mises en lumière sont celles que le collectif défend durant toute l’année : celles du continent africain et des diasporas afro-descendantes de la Caraïbe, des Amériques de l’Océan Indien et au-delà.

Les rencontres entre le public martiniquais et les cinéastes invités se dérouleront dans des lieux atypiques – Pointe Faula, marché couvert du Lamentin, Espace Associatif du Carbet – ainsi qu’à la salle du bourg du Lamentin.

Nous retrouverons notre public autour d’une programmation riche qui lui permettra de se nourrir d’histoires fortes venant d’horizons divers : Burkina Faso, Etats-Unis, Brésil, Ile Maurice, Nigéria, République Dominicaine, Haïti, Colombie, La Réunion, Jamaïque et Martinique.

Les longs métrages seront présentés par leur réalisateur et les échanges ne feront que renforcer l’intérêt des martiniquais pour une cinématographie miroir souvent absente de nos écrans.

Deux projections nous donneront l’occasion de créer une conversation entre le cinéma et une performance artistique ; nous pensons que c’est une façon de prolonger le film et de le vivre une deuxième fois, sous un autre angle.

Diasporama est l’occasion de rencontrer les professionnels locaux de la filière cinéma et leur permettre, le temps de cette semaine, de côtoyer et d’échanger avec d’autres professionnels venus d’ailleurs.
Deux rendez-vous soutiennent cette ambition: une table ronde et une projection débat destinée aux plus jeunes, étudiants au Lycée Victor Anicet de Saint-Pierre.

Diasporama c’est une célébration du cinéma, c’est une célébration du foisonnement des cultures africaines et des diasporas à la fois si singulières et si proches en même temps.

PROGRAMME

Samedi 4 juin/ Musique et & Cinéma

Lieu : Pointe Faula

En partenariat avec Jazz à la Pointe

16h30 – Concert ELOM & DJ NOSS

Un duo pour donner plus de voix aux combats des jeunesses citoyennes : Elom, rappeur togolais et DJ Noss, artiste musicien martiniquais aux percussions.

Un bel écho aux performances des artistes-personnages du film à découvrir ce jour.

18h30Après ta révolte, ton vote

Un film de Kiswendsida Parfait Kaboré

Burkina Faso | Documentaire | 90 min

Suite à l’insurrection populaire d’octobre 2014 et après un an de transition politique, le Burkina Faso s’engage dans un scrutin historique. C’est la première fois que le pays assiste à un changement de pouvoir à travers les urnes. Le Balai citoyen, acteur majeur de l’insurrection qui a provoqué la fuite de l’ancien président Blaise Compaoré́, joue sa partition en tant que force de mobilisation des jeunes et sentinelle pour une véritable démocratie. Mais le renouveau tant attendu peine à naître. Est-ce la démocratie qui s’affirme ou un perpétuel recommencement de la gouvernance clanique ?

Suivi d’un échange avec le réalisateur Kiswendsida Parfait Kaboré.

 

Dimanche 5 juin/ Arts visuels & Cinéma

Lieu : Think Tank

En partenariat avec Seize Mètres Carrés

18h30 – Conspiracy

Un film de Simone Leigh et Madeleine Hunt-Ehrlich

Etats-Unis | Expérimental | 24 min

Inspiré en partie par la tradition qui consiste à brûler Vaval pendant le carnaval, Conspiracy est projeté en ce moment dans le pavillon américain de la Biennale de Venise jusqu’en octobre 2022. Le film, qui commence par nous présenter Leigh dans son studio, est ponctué par la voix jazz de Jeanne Lee, des lectures de Zora Neale Hurston et de Robert Farris Thompson, professeur en histoire de l’art. Alors que l’effigie brûle, l’artiste Lorraine O’Grady regarde en témoin.

Suivi d’un échange avec les artistes Madeleine Hunt Ehrlich et Simone Leigh.

Modéré par Janaina Oliveira, programmatrice brésilienne.

20h – Passage du milieu

Un film de Guy Deslauriers

Martinique | Fiction | 77 min

1810 – Un bateau négrier quitte la côte occidentale de l’Afrique avec une cargaison d’esclaves, en direction des Amériques. Les dix-huit semaines de la traversée, d’une ténébreuse éternité, vont concentrer les siècles d’épouvante de ces innombrables navires européens voués à la traite négrière.

Celui qui raconte cette traversée est dans la cale, africain anonyme parmi ses frères d’infortune. C’est lui qui voit et nous fait voir ce que personne jusqu’alors n’avait pu raconter. Il sera au cœur de la révolte, au plus vif de l’espoir, au plus profond des fosses de la désespérance. Dans le lent éblouissement de l’horreur où tant d’hommes anéantis durent apprendre à renaître, il connaîtra – pour à jamais – le Passage du Milieu

 

Mardi 7 juin

Lieu : Centre Culturel du Bourg du Lamentin

18h – Courts métrages

Sélection spéciale par le collectif de cinéastes afro américaines New Negress Film Society dont les missions principales sont de créer une communauté forte et d’ouvrir des espaces de soutien et de diffusion du travail des réalisatrices noires.

Elles ont souhaité mettre en lumière :

Tezen de Shirley Bruno

Etats-Unis – Haïti | Fiction | 26 min

Pillars de Haley Elizabeth Anderson

Etats-Unis | Fiction | 18 min

Fucked like a star de Stefani Saintonge

Etats-Unis – Haïti | Expérimental | 8 min

19h – Farewell Amor

Un film de EkwaMsangi

Etats-Unis | Fiction | 95 min

Walter a été contraint de quitter sa famille en Angola il y a 17 ans maintenant. Aujourd’hui, il va chercher sa femme, Esther, et leur fille, Sylvia, à l’aéroport pour les ramener chez lui dans son nouvel appartement à Brooklyn. Les retrouvailles ne se font pas sans heurts mais la passion commune de la famille pour la danse leur permettra de renouer les liens.

Suivi d’un échange avec la réalisatrice EkwaMsangi

 

Mercredi 8 juin

Lieu : Centre Culturel du Bourg du Lamentin 

19h – “Avec l’âme dans l’œil : Regards sur le cinéma afro-brésilien contemporain.”

Sélection spéciale de courts métrages brésiliens par Janaina Oliveira, fondatrice du FICINE (Forum Itinerante de Cinema Negro) et curatrice du festival Encontro do Cinema Negro Zózimo Bulbul de Rio de Janeiro.

Elle a choisi de mettre en lumière :

  • Alma no Olho (l’Ame dans l’œil) de Zózimo Bulbul
  • Kbelade Yasmin Thayná
  • República de Grace Passô
  • A Morte Branca do Feiticeiro Negro (La mort blanche du sorcier noir)de Rodrigo Ribeiro-Andrade
  • Tudo que é apertadorasga (Pressé, Déchiré) de Fabio Rodrigues Filho

Suivi d’un échange avec la réalisatrice Grace Passô et la programmatrice Janaina Oliveira

 

Vendredi 10 juin

14h – Table Ronde professionnelle : L’Opacité dans le cinéma et les arts culturels

Lieu : Pitt Malgré Tout, Saint-Pierre

Le concept d’Edouard Glissant a fait le tour du monde et marqué les acteurs culturels aux quatre coins de la planète. Comment en tant qu’artistes et professionnels de la culture développons-nous des stratégies pour répondre aux injonctions de transparence de certaines institutions et des médias mainstream ? Comment en tant qu’artiste et professionnels de la culture acceptons-nous les créations des autres ?

Invitée : Janaina Oliveira

18h30 – Grat lamer pintirlésiel

Lieu : espace associatif du Carbet

En partenariat avec la Ville du Carbet

Un film de David Constantin

Ile Maurice | Documentaire | 70 min

C’est l’histoire de la réaction de pêcheurs et d’habitants à Maurice après le naufrage du «Wakashio» et la pollution qui s’ensuivit. Si la côte sud-est a été dépolluée, leur quotidien, leurs espoirs paraissent submergés par cette invasion du pétrole. Le confinement ajouté à la marée noire a contribué à affaiblir les revenus. A coup de slam et de poésie ils tentent d’évacuer ce qu’ils ont vécu comme un drame et de retrouver le désir de tout reprendre à zéro. Un film rare sur le petit peuple créole de Maurice et sa perception de la mer.

Suivi d’un échange avec le réalisateur David Constantin

20h – Pays Mélé

L’artiste Simone Lagrand nous propose une prolongation du film de David Constantin à travers sa parole et ses textes.

 

Samedi 11 juin

18h – Courts métrages

Lieu : marché couvert du Lamentin

Sélection Diasporama : une programmation qui nous invite à nous regarder à travers des histoires de Martinique, La Réunion, Haïti etNigéria.

Mada ou l’Histoire du 1er homme de Laurent Pantaléon

La Réunion | Documentaire | 11 min

Agwé de Samuel Sufren

Haïti | Fiction | 17 min

Egungun de Olive Nwosu

Nigéria | Fiction | 14 min

Démayé de Simone Lagrand& Claire-Laura

Martinique | Experimental | 4 min

19h30 –  Juju Stories

Un film du collectif Surreal 16

C.J FieryObassi – Abba T. Makama – Michael Omonua

Nigéria | Fiction | 83 min

Un film en trois parties qui explore les histoires de juju (magie) enracinées dans le folklore nigérian et les légendes urbaines, écrit et réalisé par le nouveau collectif de cinéma nigérian connu sous le nom de Surreal16.

Suivi d’un échange avec le réalisateur C.J Obassi (à confirmer)

 

Dimanche 12 juin

18h30 – Liborio

Lieu : Think Tank

Un film de Nino Martínez Sosa

République Dominicaine | Fiction | 99 min

Oliborio Mateo, alias Liborio, se perd dans la forêt lors de l’ouragan de 1908, en République Dominicaine. Retrouvé presque mort, il deviendra par la suite une figure réputée, suivie par de nombreux fidèles, prônant une religion dérivée du Christianisme et de rituels païens…

Suivi d’un échange avec le réalisateur Nino Martínez Sosa

 

Le collectif Cinemawon oeuvre pour la diffusion alternative d’un cinéma issu de territoires éloignés mais que l’Histoire et les Cultures rapprochent : le cinéma afrodescendant.
Lors de nos projections en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion et Paris, des films de la Caraïbe, de l’Amérique du Sud et de l’Océan Indien côtoient régulièrement ceux du continent africain.
Ce rapprochement entre l’Afrique et ses espaces diasporiques – et vice versa – est le leitmotiv ayant mené à la création de Cinemawon

Cinémawon, 0696 37 87 04, contact@cinemawon.net

Détails

Date :
juin 4
Heure :
15 h 00 min - 20 h 00 min
Catégories d’évènement:
, , ,